L'EXAUCEMENT  DE  LA  PRIÈRE  DÉPEND-IL  DU  NOMBRE  DE  PERSONNES  QUI  PRIENT  SUR  UN  SUJET  DONNÉ ? 

 

EN D'AUTRES TERMES :

 

LE  NOMBRE  DE  PERSONNES  QUI  PRIENT  CONTRIBUE-T-IL  À  L'EXAUCEMENT  DES  PRIÈRES ?

 

Par  AKPAGAN K. M. Cyrille

 

 La prière est du domaine du sacré

 

La prière, relevant du domaine sacré, mérite d'être considérée, traitée et vécue selon les conditions sacrées révélées dans la Parole de Dieu, enseignées et vécues par Jésus-Christ.  Mais le grand problème dans ce cadre, c'est que nous voulons souvent mener une vie de prière par rapport à des considérations humaines, selon nos slogans, notre logique humaine et profane, qui cachent un vrai problème spirituel, ou un manque de formation dans le domaine du sacré, ou carrément, révèlent un jemenfoutisme spirituel.

 

Je voudrais donc rappeler qu'il ne sert à rien de copier des demandes de prière reçues ou vues quelque part, et de les renvoyer dans notre groupe. Un sujet de prière qui a été donné quelque part dans un groupe, devrait se limiter à des gens qui prient sur cela dans ce groupe-là. Et c'est déjà suffisant. Vous n'avez plus à recopier la même demande de prière et l'envoyer dans notre groupe. Que voudriez alors faire par-là ? Est-ce la quantité de paroles proférées qui rendrait la prière acceptable à Dieu ? Dans votre imaginaire, vous croyez qu'il faut que beaucoup de personnes prient, pour qu’un sujet de prière soit exaucé, n’est-ce pas ? Pourquoi pensez-vous ainsi ? J'entends des gens dire : "Beaucoup de prières, beaucoup de puissance". Quel verset de la Bible justifie-il cela ? Je crois plutôt qu'il s'agit là d'une conception charnelle de la prière ! Et c'est une grosse illusion ! Jésus n’a-t-Il pas condamné cette manière de prier, comme étant plutôt celle des païens ? Lisons ce qu’il en a dit : « En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés.  Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.… » (Matth. 6 :7,8). L’expression « à force de prières », signifie « beaucoup de prières ». Donc Jésus voudrait dire que beaucoup de prières ne jouent pas en faveur de l’exaucement de la prière. Il est clair que ce n’est pas la quantité de paroles proférées, dans un groupe local ou à l’échelle mondiale, de la bouche de plusieurs personnes qui détermine l’efficacité de la prière, en faveur d'une personne pour laquelle on prie. Ceci dit, pourquoi vouloir donc solliciter le suffrage de plusieurs personnes pour prétendre donner de la valeur spirituelle aux prières. Toutes ces personnes, que vous sollicitez, sont-elles dans l'état de pouvoir intercéder pour les autres? N'est-ce pas mépriser par là les conditions de la prière ? Nous sommes ainsi habitués à prier sans résultats, et nous continuons malheureusement dans ce sens,  ce qui devient hélas pour nous une habitude chronique !

 

Beaucoup de prières, beaucoup d'obstacles à l'exaucement de la prière

 

Bien-aimés dans le Seigneur, dites-moi ! Combien de personnes priaient dans le sanctuaire de Dieu pour la nation d'Israël. Vingt personnes ? Trente personnes ? Cent personnes ? Mille personnes...? Détrompez-vous ! C'était une seule personne consacrée, c'est-à-dire un seul sacrificateur, qui priait pour toute une nation... Alors, pourquoi voudriez-vous que mille personnes ou plusieurs groupes prient, par exemple, pour un bébé malade, ou pour un frère en difficultés, ou pour un sujet quelconque ?... Et vous saisissez cette occasion pour faire de la propagande, de la surenchère, pour qu'on sache que vous êtes de grands propagateurs alarmistes de sujets de prière dans la ville, dans le pays ou sur les réseaux sociaux...N’est-ce pas de la dramatisation du problème qui se passe, et pour lequel on prie. Mais pour quels résultats ? La prière est-elle une affaire de propagande ? L'Eternel dit bien : "J'appelle cela du bruit qui n'aboutit à rien." (Esaïe 30:7).

 

Quand, en effet, vous sollicitez beaucoup de gens pour prier sur un sujet, vous augmentez les risques d’obstacles potentiels à l'exaucement de vos prières. Pourquoi ? - Parce que rien ne prouve que vous êtes en bons termes, unis dans l'amour, la compassion, la miséricorde, le pardon, etc., avec les membres de ce groupe. Donc la prière rencontrera des obstacles pour être efficace et être exaucée, par rapport à vos propres comportements et attitudes des uns envers les autres. Pourquoi Jésus a-t-il dit : "...Laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande" ? Lisez et relisez ce passage dans Matthieu 5:23-25. Ensuite posez-vous la question de savoir pourquoi Jésus a dit cela. Maintenant, mon frère, ma soeur, pose-toi la question de savoir si tu es en bons termes avec la personne que tu sollicites à prier pour toi ou avec toi ! N'est-ce pas là une condition pour l'efficacité de la prière ? Vivez-vous cette relation transparente et fraternelle avec ceux qui prient avec vous ? Quand vous priez à plusieurs sur un sujet, demandez-vous si vous êtes en bons termes les uns avec les autres, avant de présenter vos requêtes à Dieu. Une seule mésentente entre vous pourrait détruire la ferveur de la prière.

 

Comprenez-moi bien !  Je ne vous dis pas de ne pas envoyer de demande de prière. Mais je dis que cela ne sert à rien de nous réexpédier des sujets de prière qui ont déjà été donnés dans d'autres groupes et sur lesquels des frères et sœurs prient. Cela est suffisant, parce que des frères et soeurs prient déjà sur cette requête. Et j'encourage, en revanche, à ne pas vouloir prier avec des frères et soeurs dans un état d'esprit de haine, d'hypocrisie, de calomnie, etc. Comment des prières prononcées dans une telle ambiance conflictuelle et d'indigestion spirituelle pourraient-elles être exaucées ? Il faut d'abord faire la paix, selon la pensée de Jésus-Christ !  Prenez au sérieux le ministre de la prière ! Et faites-vous former d'abord pour découvrir les lois spirituelles en Jésus-Christ par le Saint-Esprit ! Si l'on assume un ministère de prière, il faut savoir que c'est un acte sacré. Ce n'est pas une affaire de foule, car ce n'est pas la foule qui fait exaucer la prière... Ce n'est pas non plus une affaire d'intercesseurs autoproclamés, avec des slogans auto-séducteurs du genre : "Je suis homme de prière", "Je suis femme de prière". En effet, "ce n'est pas celui qui se recommande lui-même qui est approuvé, c'est celui que le Seigneur recommande." (Philip. 3:3). 

 

Récemment, on a alerté l'opinion mondiale à prier pour un frère malade. Combien de personnes dans cette propagande ont d'ailleurs pris à cœur cette requête de prier pour ce frère ? Et combien de personnes se sont mises dans les conditions spirituelles, afin de pouvoir prier et intercéder ? Et pour quel résultat ? Combien de personnes ont réglé leurs problèmes spirituels des uns avec les autres, avant de s'engager dans cette prière d'intercession communautaire? On a donc prié avec des obstacles et des dissensions dans le cœur ! Comment de telles prières pourraient-elles être exaucées ? Vous voyez maintenant que la prière n'est pas une affaire de foule à convoquer pour des cas individuels. 

 

Des gens consacrés à la prière ne sont jamais des tapageurs

 dans le domaine de la prière, ni des "prieurs auto-proclamés"

 

Le prophète Daniel priait seul pour toute une nation, pour son peuple. Avez-vous besoin d'une nation pour prier en faveur d'un frère ou d'une sœur malade ? Avez-vous besoin d'une foule de gens pour prier pour un frère ou une sœur en difficulté ? Certaines personnes n'hésiteront pas à me répéter leur slogan populaire favori : "Beaucoup de prière, beaucoup de puissance." C'est facile à dire, car c'est la pensée humaine qui élabore cette conception. Mais ce n'est pas la pensée de Dieu...Car Jésus n'a pas prescrit cela. En effet, un petit groupe de personnes sanctifiées, en accord entre elles et unies dans l'amour, le pardon, la foi et la consécration, ne pourrait-il pas suffire pour être un groupe de prière restreint, mais efficace ?

 

La prière fonctionne avec des paramètres révélés par Jésus-Christ.

 

Qu'en dit Jésus ? Eh, tenez : "Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux." (Matthieu 18:19). Y-a-t-il là une idée de foule dans ce verset ? Vous voyez que très souvent, nous négligeons les paramètres spirituels de la prière établis par Jésus-Christ, et que nous courons à la recherche de foule pour prier. Regardons autrement les choses spirituelles, et recherchons l'application des recommandations de Jésus-Christ. "Car c'est spirituellement qu'on en juge." (1Cor. 2:14).

 

Groupe de prière en action spirituelle :

y vivre l'amour, le pardon, la fraternité, pour la cohésion spirituelle, en vue des prières ferventes

 

Les relations d'amour fraternel, de pardon, d'humilité et de confiance dans le Seigneur constituent un fondement puissant pour la vie de prière dans un groupe. Ainsi, quand des frères et sœurs unis dans groupe, soudés par l'amour fraternel, prient sur une demande de prière qui leur a été soumise, ne savez-vous pas que cela suffit pour la personne en faveur de laquelle ils intercèdent ? Ne le savez-vous pas ? Aurait-on besoin d'un autre groupe de prière, pour faire exaucer leurs prières par Dieu ? Un groupe de frères et des sœurs qui prient sur un sujet, ne suffisent-ils pas ? Pourquoi alors toi, mon frère, et pourquoi toi, aussi ma sœur, doutes-tu travail spirituel que font ces frères et sœurs dans ce groupe-là, en priant pour la personne pour laquelle la demande leur a été envoyée ?  Pourquoi veux-tu encore recopier et renvoyer ailleurs, dans un autre groupe le même sujet de prière ? Tu fais cela parce que tu crois que l'exaucement de la prière est une affaire de foule. N'es-tu pas alors homme ou femme de peu de foi, en pensant ainsi ? Pourquoi doutes-tu de ce groupe-là de prière qui prie déjà sur le même sujet de prière ? Voilà une preuve du doute qui habite dans le cœur de ceux qui se mettent à la recherche de foules nombreuses pour prier. Est-ce là le devoir d'un ministère de la prière ?

 

Évitons donc de faire de la propagande jemenfoutiste avec les demandes de prière ! 

Car la prière est sacrée, mais en avons-nous conscience ?

 

Dis-moi, mon frère, ma sœur, combien de fois as-tu jeûné et prié sur ce sujet de prière que tu veux balancer aux autres groupes ? Quelquefois, ce sont des demandes de prière sans nom, ni de celui qui demande, ni de la personne pour laquelle on demande de prier, comme ce genre de demande : "Priez pour ma mère", "Priez pour mon fils, pour ma fille", etc... On ne sait de qui cela vient… Et déjà, les envoyeurs de la propagande et les réexpéditeurs des demandes de prières, par whatsApp et les autres réseaux sociaux, ont trouvé du travail à faire ! Ils se mettent à réexpédier les mêmes sujets dans les groupes à l'échelle planétaire, ce qui fait qu'on ne sait pas finalement pour qui on prie, et on ne sait pas non plus celui a exprimé la demande de prière. Est-ce de la prière cela ? Y a-t-il du sérieux dans ce genre de choses ? N'est-ce pas du jemenfoutisme spirituel ? Mais toi, mon frère, et toi aussi ma sœur, pourquoi voudrais-tu faire figure de grand propagateur ou de propagatrice de sujets de prière, sans même savoir où tu les envoies, ni d'où ils proviennent? Cherche plutôt et d'abord ta propre consécration, et le Saint-Esprit fera de toi un ambassadeur spirituel zélé et approuvé pour la gloire de Dieu.

 

Dieu cherche des serviteurs sanctifiés et approuvés par Lui :

ce sont des hommes et des femmes de prière de ce genre que le Père aime

 

Le problème  -intellectuel et charnel-, c'est que beaucoup de personnes pensent à tort que, plus des foules de gens prient sur le même sujet, plus la prière serait exaucée  !  Cette conception est fausse, car ce n'est pas la quantité de personnes qui détermine l'exaucement de la prière. Tiens encore et dis-moi ! Combien d'hommes de prière ou de prophètes Dieu a-t-il envoyés à Ninive pour sauver cette grande ville de plus de cent mille habitants ? Oui, dis-moi combien de personnes Dieu a-t-il envoyées pour intercéder pour cette ville. Mais toi, pour le cas, par exemple, d'un petit bébé malade, couché dans son berceau, au lieu de passer du temps à prier pour lui, tu te mets à parcourir le monde pour récolter et sensibiliser du monde, et régimenter des réseaux et des foules, en vue de prier pour lui. Que fais-tu là d'extraordinaire ? Est-ce de la prière cela ? Appellerais-tu cela mener une vie de prière. N'est-ce pas de la surenchère ? Pourquoi ne voudrais-tu pas plutôt utiliser le temps de ta propagande pour rentrer dans le sanctuaire par la foi, en vue de jeûner et intercéder pour cet enfant ? Vous voyez que souvent, très souvent, nous passons, à côté de la plaque du ministère de la prière et du salut, dans un zèle de propagandisme spirituel, mais souvent, et très souvent, sans résultat ! Pourquoi ? Parce que nous dépendons plutôt de notre logique humaine que du Saint-Esprit. Or l'Esprit du Seigneur nous explique que : "La prière fervente du juste a une grande efficacité." (Jacques 5:16). Lisez bien : "La prière fervente du juste", et non "de la foule".  La prière n'est jamais, en effet, une affaire de foule, mais une affaire de consécration personnelle et de ferveur spirituelle. Mais s'il est question d'un problème national, dans lequel la nation est menacée, dans ce cadre, une prière à l'échelle nationale pourrait être demandée, car tout le monde y a son intérêt. C'est le cas, entre autres, des Juifs du temps de la reine Esther, dans le livre d'Esther, chapitres 3-9. Quoi qu'il en soit, et en définitive, l'exaucement est lié à la ferveur spirituelle dans la grâce du Seigneur. 

 

Une ferveur spirituelle dans la grâce divine par le Saint-Esprit en Jésus-Christ établit

le canal de la prière avec Dieu.

 

Pourquoi ne pas vouloir rechercher cette ferveur dans la justice qui est en Christ et dans son enseignement pour nous libérer de l'emprise de la puissance charnelle et des ténèbres ! Cette justice en Christ ne te permet-elle pas d'être juste dans l'amour et le pardon de Dieu? Et que dit-elle ? Voici, tenez : "Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses." (Matthieu 6:15). Pour cela, "Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande." (Matthieu 5:23,24). Ces paramètres spirituels feront de toi en Jésus-Christ par le Saint-Esprit, un intercesseur juste au cœur pur, et ta prière deviendra un dialogue avec Dieu, comme une affaire de questions-réponses, car il est écrit : "Avant qu'ils m'invoquent, je répondrai ; avant qu'ils aient cessé de parler, j'exaucerai." (Ésaïe 65:24). N'est-ce pas beau et merveilleux cela ? Dieu, ton Dieu, n'est-Il pas disposé à établir une forte relation de communication avec toi ? En as-tu conscience ? Tiens ceci pour te servir de preuve : "L'Éternel parlait avec Moïse face à face, comme un homme parle à son ami." (Exode 33:11).

 

Comment pourrais-tu prétendre mener une vie de prière, si tu négliges les prescriptions sacrées dictées par Celui qui est le Rédempteur et qui exauce les prières ?

 

Que faire maintenant ?

 

Réformer ses voies ! Mais comment ? C'est simple, mon frère, ma soeur ! Eh bien,  écoute cette belle promesse, certaine et véritable : "Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays." (2 Chr. 7:14)....

 

Faites-vous former, surtout spirituellement ! Car il est écrit : "...Enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit."  (Matth. 2820). C'est pour cela que le Centre Parisien de Vie Chrétienne et d'Accompagnement Spirituel (CPVAS) conçoit pour vous des formations dont le premier séminaire aura lieu au début du mois de février 2023. Vous en serez bientôt informés.

 

À Dieu soit la gloire !

_________

Frère AKPAGAN K. M. Cyrille

Conférencier-formateur biblique

Évangéliste itinérant

Prédicateur de réveil

Accompagnateur spirituel

Par la grâce du Seigneur et pour Sa gloire !

_______________________________________________

Pour aller plus loin dans la connaissance des méandres de la prière, cliquez sur ce lien 👇👇👇

https://www.christ-vie-et-action.fr/boutique-pour-acqu%C3%A9rir-vos-livres-dvd-cd-etc/acqu%C3%A9rir-le-livre-les-dimensions-de-la-pri%C3%A8re-et-de-la-vie-de-pri%C3%A8re/

___________

 CHRIST-VIE-ET-ACTION                                                           

La vie du Christ et  l'action du Christ !  Pour mener l'action du Christ, il faut avoir la vie du Christ. Et pour avoir la vie du Christ, il faut avoir l'Esprit du Christ. En effet, "si quelqu'un n'a pas l'Esprit du Christ, il ne lui appartient pas" !  (Romains 8:9).

 

Contact : christvieetaction@free.fr

 

Pour connaître la date  du  prochain  séminaire  de formation organisé par le Centre  Parisien  de Vie  Chrétienne  et d'Accompagnement  Spirituel,  cliquez sur le lien  ci-dessous.

 

Prochain  séminaire  de  formation

 

Pour savoir où acheter les livres du  frère AKPAGAN K. M. Cyrille,  cliquez sur le lien suivant.

 

 

Où trouver les livres