DE  LA  DIVAGATION  SPIRITUELLE,  DU  DESORDRE,  DE  LA  PROPAGANDE,  ET  TU  APPELLES  ÇA  "PRIÈRE"  ET  "VIE  DE  PRIÈRE" ? 

 

Lorsque tu rencontres, par exemple, quelqu'un à la gare du nord, tu lui dis : "Prie pour moi, mon frère, ma soeur" . À Châtelet, tu continues : "Mon frère, ma soeur, prie pour moi". Dans un coin de rue, au détour d'un carrefour, là-bas, au boulevard Saint-Germain, à Paris, ou encore quelque part, à Washington-DC,  ou à Toronto, ou à Cherbourg ou à Tchernobyl, 
à Bamako, ou Abidjan, ou à Lomé, Zinder, Conakry, Waga, ou Bohicon, ou Cotonou, Moscou, Londres, etc., oui, partout où on te rencontre, tu enchaînes avec le même refrain, disant : "Ma soeur, mon frère, prie pour moi". En réalité, ce n'est pas mauvais de demander des prières. Mais essaie de voir la dimension spirituelle de ce que tu demandes. 

 

Tout compte fait, tu as demandé à plus d'une vingtaine de personnes de prier pour toi. Eh bien, pense aux implications spirituelles de tes demandes ! Cela veut dire que tu devras informer tous ces hommes et femmes de l'évolution de ton état de santé, ou de ton affaire, bref, de la réponse à ta requête, pour qu'ils puissent présenter des actions de grâces à Dieu pour ce qu'Il a fait pour toi, quand ils ont intercédé pour toi. Et tu dois aussi les remercier et les encourager de l'aide qu'ils t'ont apportée. L'apôtre Paul dit bien : "Soyez reconnaissants." (I Thess.5:18). Or, comment ferais-tu pour retrouver toutes ces personnes qui t'ont rendu service,  pour les informer de ton état de santé ou de ton dossier, et les remercier ? Jésus-Christ Lui-même s'attend à des remerciements de notre part, pour ce que Sa grâce nous a donné. Lisez, en guise d'illustration, la parabole des dix lépreux dans Luc 17:11-19). 

 

Oui, comment pourrais-tu donc retrouver ces personnes pour leur faire au moins un compte rendu de ton état de santé ou de ton dossier sur lequel a porté ta requête de prière, étant donné que tu leur as bien demandé de prier pour ? Sans retour d'information de ta part envers ces personnes, lorsque l'une d'entre elles te rencontrerait encore, peut-être dix ans, vingt ans, trente ans, etc., plus tard, elle te demanderait les résultats obtenus pour ta requête de prière, si elle est vraiment une personne qui prend à coeur les demandes de prière qu'on lui soumet... Et là, que lui dirais-tu, vu que tu as oublié que tu lui avais demandé de prier pour toi  ? N'est-ce pas une preuve que nous prenons la prière à la légère ou avec insouciance?

 

Vois-tu la portée spirituelle de simples actes et demandes de prière que tu formules ! Tu as exposé ta vie partout, mais tu ne sais plus qui remercier, et tu oublies tout le monde. Tu as ainsi ouvert des dossiers qui ne sont pas fermés depuis un an, deux ans, ...cinq ans, ... dix ans, ... 20 ans, etc. Tu vois ce que tu fais dans un esprit de laisser-aller ? Et tu crois que c'est spirituel ! N'est-ce pas la preuve que tu n'as pas de groupe de prière, et que, même quand des gens prient pour toi, tu les ignores ensuite, et quelquefois certains pourraient devenir tes ennemis ! Est-ce une vie de prie que tu mènes là ? N'es-tu pas plutôt dans un désordre spirituel ? N'est-ce pas également de la divagation spirituelle, un véritable jemenfoutisme spirituel ? Et dans ton illusion personnelle, tu proclames à-tue-tête : "J'ai demandé à tout le monde de prier".  Voilà ton illusion de vie de prière. Tiens maintenant cette question : À qui as-tu demandé de prier pour toi?" Et tu réponds : "J'ai demandé à des gens de prier pour moi à Paris, à Marseille, à Washington-DC,  ou à Toronto, à Cherbourg, à Tchernobyl, à Sainte-Rose, à Pointe-à-Pitre, à Fort-de-France, à Port-au-Prince, à Bamako, à Genève, Abidjan, à Lomé, à Zinder, à Conakry, Waga, Bohicon, Cotonou, Pékin, Managua, Moscou, Londres, etc. . Et tu conclus : "Ils prient pour moi." Crois-tu que ce sont des prières, ça ? Si ce sont des prières que tu as demandées, cite-moi les noms de ces prieurs pour ta cause ! Eh voilà, tu le sais pas ! Voilà ce que tu appelles "Prier". N'est-ce pas un pur dilettantisme, qui fait voir un vrai problème spirituel, mais qui se cache ?

 

La prière a plutôt des conditions et des lois spirituelles de fonctionnement, mais nous les bafouons, raison pour laquelle nous prions longuement et beaucoup, mais sans résultats. Et nos vies paraissent plutôt stationnaires ou en déconfiture. Pourquoi? Parce que nous traitons le domaine de la prière avec du jemenfoutisme ! Nous oublions souvent que la prière, c'est du sacré, et qu'elle est si sacrée, que Dieu a exigé la construction d'un sanctuaire, selon ses propres mesures et paramètres, avec des conditions précises et strictes pour en faire "Sa maison de prière". Et Il déclare : "Ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples" (Esaïe 56:7 ou Matt.21:13). C'est dommage que beaucoup de Chrétiens n'aient pas appris à prier !  On devrait être formé à prier et à connaître les lois spirituelles de la prière révélées par Jésus-Christ. Dans ce cadre, qu'ont demandé les apôtres à Jésus ? Eh bien, tenez : "Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples". (Luc 11: 1). Oui, il faut se faire former dans le domaine de la prière, afin de pouvoir mener sa vie de disciple du Christ. Et Jésus y tient. C'est pourquoi, dans son vaste programme qu'il a annoncé, il déclara : "..Enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit." (Matth. 28:20). Allez-vous me dire que la formation à la prière n'en fait pas partie ?

 

Mais, par ta divagation spirituelle, on voit que tu n'as pas de groupe de prière et que tu n'appartiens à aucun groupe de prière, sinon tu ne serais pas en dispersion spirituelle. Et il arrive souvent que ceux qui sont dans ce état, sont vite assidus au cabinet des astrologues, des médiums, des tireurs de cartes, parce que, si fragiles qu'ils sont, ils sont des proies faciles pour l'Ennemi, et encore parce qu'ils n'ont pas d'ancrage, donc pas de racines spirituelles. Ils sont flottants. Ils se mettent donc en danger : ils pourraient vite choper des esprits dans les endroits de l'Ennemi où ils vont. 

 

Si tel est ton cas, mon frère, ma soeur, cherche un groupe de prière dans la vérité, et sois assidu(e) à ce groupe de frères et sœurs qui s'attachent au Seigneur et qui s'attèlent à la prière. Et reste dans ce groupe, dans un esprit de fraternité, coopère avec groupe dans l'amour du Christ ! 

 

Je parle bien d'un groupe de prière, et non d'un groupe de critiques et de ragots, de calomnies, de médisances ; je ne parle pas non plus d'un groupe de débats, sans tête ni queue, où on ne sait qui conduit qui. Il faut que ce soit vraiment un groupe de prière qui se réunisse pour prier, et prier et étudier la Parole de Dieu. Car un groupe qui ne fait de la prière le grand socle de son existence, est un groupe spirituellement mort, quelles que soient l'excellence des autres activités qu'il enseigne ou qu'il mène. Bientôt, ce groupe se détruira, et personne ne serait plus motivé à y aller. Ainsi, beaucoup de groupes créés sont morts. C'est le signe que la tête de ce groupe est spirituellement fragile ou enseigne des débats et des critiques : il est privé d'amour et du Saint-Esprit. 

 

Par ces temps qui courent, des frères et soeurs, des couples, traversent des moments difficiles, et ils sont désemparés. Ils ont besoin de conducteurs spirituels, remplis d'amour et ayant la pensée du Christ.. Allons-nous laisser nos frères et soeurs dévorer par l'Ennemi ? Et vous, frères et soeurs, allez-vous vous laisser piétiner par les forces des ténèbres ? Ma soeur, mon frère, ne sais-tu pas que c'est le Grand Conflit, qui est même dans ta vie personnelle, dans ton couple, dans ta famille, dans ton église où on se tire dessus, et dans ton lieu de travail, etc. ? Je sais que tu le sais aussi ! D'accord, mais que fais-tu et qu'en fais-tu ? 

 

Alors, comment faire pour apprendre à pratiquer la prière et la vie de prière dans sa vie personnelle, dans sa famille, dans son couple, dans un groupe ?  Comment vaincre les puissances hostiles à la gloire de Jésus-Christ, notre Rédempteur dans ta vie ? Comment sanctifier ta propre vie de prière ? Comment être rempli de la grâce et de la puissance de Dieu en Jésus-Christ par le Saint-Esprit ? Comment accompagner un frère, une soeur, un couple souffrant ? Comment reconnaître qu'un frère, ou une soeur est sous l'emprise des esprits ? Comment chasser les démons ? Comment abattre les forteresses du diable dans ta vie et dans ta famille maternelle et paternelle ou conjugale ? Comment reconnaître que quelqu'un est possédé et comment le délivrer ? Comment prier en Jésus-Christ pour stopper l'évolution d'une maladie, et pour ensuite la vaincre, et guérir enfin le malade ? etc. Eh bien, pour apprendre ces stratégies et les vivre en Jésus-Christ, venez, inscrivez-vous au Centre Parisien de Vie chrétienne et d'Accompagnement Spirituel, pour vivre un week-end de formation (CPVAS). Venez donc vous faire former par la grâce et la puissance de Dieu en Jésus-Christ par le Saint-Esprit.

 

Nous avons galéré et erré dans le désert de la sécheresse spirituelle !  Il maintenant en sortir, et aller de l'avant ....

 

Pour cela, cliquez sur lien ci-dessous :

https://cpvas.systeme.io/accueil

 

Centre Parisien de Vie Chrétienne et d'Accompagnement Spirituel

(CPVAS)

 

Séminaire de Formation pour l'Accompagnement Spirituel. 

Réserver sa place pour le séminaire de formation du 3 au 5 février 2023 

 

👇👇👇 https://cpvas.systeme.io/accueil#:~:text=5%20f%C3%A9vrier%202022-,EN%20SAVOIR%20PLUS,-Notre%20Centre%20ne.

Si ce lien ne s'active pas, utilisez celui du message qui est la page du groupe...

 

N.B. Il s'agit bien d'un séminaire de formation...

 

Frère AKPAGAN  K. M. Cyrille
Conférencier biblique
Évangéliste itinérant
Prédicateur de réveil
Accompagnateur spirituel
Par la grâce de Dieu et pour sa gloire

 

Pour connaître la date  du  prochain  séminaire  de formation organisé par le Centre  Parisien  de Vie  Chrétienne  et d'Accompagnement  Spirituel,  cliquez sur le lien  ci-dessous.

 

Prochain  séminaire  de  formation

 

Pour savoir où acheter les livres du  frère AKPAGAN K. M. Cyrille,  cliquez sur le lien suivant.

 

Où trouver les livres