UN GRAND PIÈGE QUI NOUS GUETTE, NOUS, CHRÉTIENS ....

 

Un grand piège qui nous guette, nous Chrétiens, c'est le manque subliminal de foi. En effet, il y aura abondance et surabondance de messages et de prédications....Ce n'est pas mauvais en soi.... Mais le piège qui nous guette, c'est le manque de foi. Et ceci est subliminal... C'est que nous perdons progressivement l'esprit de nous consacrer à la Parole de Dieu. Et, curieusement, notre connaissance de la Parole de Dieu, risque d'être purement intellectuelle.

Certes, ‘‘la connaissance augmentera’’, mais …

Certes, « la connaissance augmentera » comme étant l’un des signes de la fin des temps (Daniel 12:4), et c'est le moment, mais demandons-nous si cette augmentation de la connaissance sera de nature à développer la foi chez les croyants ou dans le monde. Jésus-Christ a bien prophétisé : « Mais quand le Fils de l’homme reviendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?» (Luc 18:8). On voit ici qu’il y a un paradoxe que nous ignorons : augmentation de la connaissance, mais diminution de la foi. Cela veut dire que la connaissance, qui se développera jusqu’à la fin des temps, porterait atteinte à la foi de beaucoup de personnes, qui seront alors plongées dans les ténèbres de l’ignorance spirituelle sur le plan chrétien. Et beaucoup de chrétiens, même des dirigeants d'églises (anciens ou pasteurs) n'hésiteront pas à se tourner vers l'ésotérisme et les sociétés sécrètes, véritables armes d'empoisonnement spirituel installés par Satan, pour les aider à "faire naufrage selon la foi". (I Timothée 1:19). Car la prophétie affirme qu’une grande apostasie surviendra avant la fin. (II Thess. 2:3).

 

Du zapping au détriment de la lecture avec concentration spirituelle

On passe du temps à zapper sur la lecture et l'écoute des messages écrits et audio-visuels. Mais si l'on nous demande quel verset nous avons retenu dans cette pléthore de messages écoutés dans la journée, eh bien, nous serions incapables d'en citer un seul...  Même le prédicateur oublie dans la même journée le verset de base de son message qu'il a délivré... Pourquoi ? Parce que nous lisons certes, mais nous ne lisons pas la Parole sacrée... avec l'esprit de consécration à Dieu, en nous soumettant au Saint-Esprit. N'est-ce pas là malheureusement un aspect du consumérisme ambiant de l'homme cosmopolite en perte de repère, déboussolé, en fuite comme devant un autre cataclysme menaçant, pour finalement se cloîtrer quelque part comme dans son bunker, en se recroquevillant dans la désespérance, la mort dans l'âme ?
 

D'autre part, on s'embarrasse de groupes d'échanges auxquels on croit appartenir. Or, on en est absent, mais en s'y croyant présent ! On veut être partout, mais finalement on est nulle part : on est victime de sa propre dispersion et on s'épuise ! Dans ce cas, on se livre à de la gymnastique, en voltigeant de message en message, de vidéo en vidéo, en zappant à droite et au gauche, rien que pour se disperser, dans une déperdition psycho-mentale, en prenant sa vie spirituelle à légère, faisant ainsi du zapping, comme dans un élan d'acrobatisme touristique ou de tourisme acrobatique, en naviguant de groupe en groupe, au rythme ondulatoire et propagatoire de Whatshapp ou de Facebook, etc., emporté dans l'éther par la cybernétique, et partageant avec zèle et frénésie habituelle des messages qu'on a même pas lus ni compris... Voilà l'Homme du postmodernisme, produit de la société de consommation et de la légèreté existentielle poussée jusqu'à la négligence des choses spirituelles qui devraient être le soubassement de sa vie... En fait, que récolte-t-on de bon et d'édifiant dans ces zappings effrénés à la limite de la pathologie non avouée ni diagnostiquée, où on se disperse à longue de journée et même tard, très tard dans la nuit ? Et ... enfin on se couche, en proie aux cauchemars. En réalité, on se séduit et on se détruit soi-même, en devenant son propre bourreau : on se fragilise moralement, spirituellement, psychologiquement, physiologiquement, et il semble que l'on vit à la merci de la distraction enfumée et enfumante, orchestrée par des démons fumigènes, animateurs du pandémonium dans ce grand conflit que certaines personnes prennent à la légère, et qui finalement pousse les croyants à s'éloigner de Dieu, malgré eux, et passer à côté du salut... Quel grand piège !  C'est dommage !

 

Ainsi, on perd la Vérité spirituelle qui seule sanctifie et délivre

En conséquence, la Vérité spirituelle des textes et des messages bibliques nous échappe ; donc nos âmes ne seront pas nourries. On sera plus remplis du monde que de l'Esprit de Dieu et de la Parole de Dieu... Ceci qui veut dire que nous manquerons de foi, alors que l'intellect sera gavé de messages et de connaissances que nous ingurgitons sans esprit d'analyse. Cependant, la Vérité spirituelle sera loin de nous. Et là, se vérifiera ce que l'apôtre Paul dit dans 2 Timothée 3:7, comme pour caractériser des comportements de certains Chrétiens : " apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité".  C'est là le piège !

 

Un message toujours d'actualité pour notre temps, temps de détresse

"Le temps de détresse et d’angoisse qui est devant nous exige une foi capable de supporter la fatigue, les délais et la faim; une foi qui ne faiblira pas sous l’épreuve. Une période de grâce nous est accordée pour nous y préparer. Jacob l’emporta parce qu’il fut déterminé et persévérant. Sa victoire est une démonstration de la puissance de la prière persévérante. Quiconque se saisira comme lui des promesses de Dieu ; quiconque aura sa ferveur et sa persévérance remportera le même succès. Ceux qui ne sont pas disposés au renoncement et à la prière prolongée jusqu’à l’agonie, en quête de la bénédiction de Dieu, ne l’obtiendront pas. Lutter avec Dieu ! ... Qu’ils sont peu nombreux ceux dont le cœur s’est laissé attirer vers le Seigneur avec toute l’intensité possible ! Quand les vagues d’un désespoir inexprimable déferlent sur l’âme du suppliant, combien peu se cramponnent aux promesses de Dieu !"  Ellen G. WHITE,  La tragédie des siècles, p.674.

 

Voilà un message qui se passe de commentaire, et qui nous invite à prendre au sérieux notre foi et notre vie spirituelle. Et, comme il est écrit : "Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu". (Amos 4:12).


Jésus-Christ l'avait déjà senti et prédit, en disant : "Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?" (Luc 18:8).

Alors, comment faire pour éviter cela ? Voici, c'est simple : reportez-vous directement au livre "Le Respect du sacré dans la vie chrétienne", pages 70, 90, (Edition de 2016,  chapitre :"Les Dimensions de la foi".)

Si vous n'avez pas ce livre, cliquez sur le lien ci-dessous, pour avoir votre exemplaire :
https://www.christ-vie-et-action.fr/boutique-pour-acqu%C3%A9rir-vos-livres-dvd-cd-etc/acqu%C3%A9rir-le-livre-le-respect-du-sacr%C3%A9-dans-la-vie-chr%C3%A9tienne/

 

 

Par Frère AKPAGAN K. M. Cyrille

Conférencier - formateur biblique

Évangéliste itinérant

Prédicateur de réveil

Accompagnateur spirituel

Par la grâce de Dieu et pour Sa gloire !

Contact : akpagancyrille@free.fr

 

 

 

 RETOUR  AUX  THEMES  BIBLIQUES

 

Contact : christvieetaction@free.fr